Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Frères
Hier et aujourd'hui
 ↑  
Histoire
Services
Encyclopédie
Visites

 5003671 visiteurs

 101 visiteurs en ligne

Homélie pour la fête de St François, 4 octobre 2019

Comment ne pas nous émerveiller de la richesse des textes de la liturgie de ce soir, en cette fête de la saint François et en ce jubilé de la rencontre de Damiette ! Ils consonnent vraiment avec la vie de François d’Assise et ils nous tracent un chemin pour aujourd’hui.

Permettez-moi de vous en faire un petit inventaire à la Prévert : - consolider- fortifier- préserver – « être une création nouvelle » - paix – miséricorde - bienveillance – douceur- humilité :

« Personne ne connaît le Fils, sinon le Père,

et personne ne connaît le Père, sinon le Fils,

et celui à qui le Fils veut le révéler ».

« Mais voilà ! Jésus est le Souffrant, le crucifié »

« La croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté »

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos ».

« Prenez sur vous mon joug devenez mes disciples

Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger ».

Est-ce pour cela que, deux ans avant sa mort, saint François, retiré dans la Toscane avec cinq de ses Frères, sur le mont Alverne, fit cette expérience spirituelle et charnelle des stigmates ? Je ne sais !

Mais comment ne pas y penser à l’écoute des textes de ce soir ?

Comment ne pas se sentir appelé, comme François, à être dans une union, dans une communion la plus profonde possible avec Jésus, le Christ, le Crucifié, pour connaître le Père, c’est-à-dire Dieu, et en vivre comme des créatures nouvelles, c’est-à-dire dépouillé du péché ?

Je reprends les cinq mots évoqués au début de mon homélie : paix, miséricorde, bienveillance, douceur, humilité, et je pense à notre contexte d’aujourd’hui, celui des hommes et des femmes de notre temps, temps ô combien digne de ce fardeau dont parle Jésus.

Guerre, cancers, drames en Méditerranée, drame à la Préfecture de Police, attentats en Irak, etc…

Dans ces temps de souffrance, saurons-nous vivre, dans les mois à venir, de ces cinq Béatitudes : paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

Saurons-nous, comme François, être des hommes et des femmes de la rencontre et des artisans de paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

Saurons-nous donner notre confiance à tout homme, même notre ennemi ou opposant d’hier, de lui tendre la main et de lui donner une seconde chance pour vivre de paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

L’autre est en attente. Osons aller vers lui !

Je ne sais si vous aimez le sport et vivez les championnats du monde d’athlétisme. Mais quelle belle école de la vie, tout à fait dans le prolongement de ce que je vous évoque. « Notre première » médaille (d’argent et dans le lancer du marteau) est celle d’un jeune Lorrain qui, dans sa jeunesse, fut suspendu deux ans pour dopage. La Fédération française d’athlétisme lui a donné une deuxième chance… Et, hier soir, la médaille d’or promise en décathlon à Kevin Mayer lui a échappé pour cause de blessure… Ses larmes témoignaient de l’humilité que tout homme, même le meilleur, doit faire preuve !

Alors, nous aussi, en ce monde, osons être joyeusement de ces témoins de paix, de miséricorde, de bienveillance, de douceur et humilité.

Nous serons ainsi fidèles à François d’Assise et surtout à Son Seigneur, Jésus le Christ !

P. Vincent Feroldi

Homélie pour la fête de St François, 4 octobre 2019

Comment ne pas nous émerveiller de la richesse des textes de la liturgie de ce soir, en cette fête de la saint François et en ce jubilé de la rencontre de Damiette ! Ils consonnent vraiment avec la vie de François d’Assise et ils nous tracent un chemin pour aujourd’hui.

Permettez-moi de vous en faire un petit inventaire à la Prévert : - consolider- fortifier- préserver – « être une création nouvelle » - paix – miséricorde - bienveillance – douceur- humilité :

« Personne ne connaît le Fils, sinon le Père,

et personne ne connaît le Père, sinon le Fils,

et celui à qui le Fils veut le révéler ».

« Mais voilà ! Jésus est le Souffrant, le crucifié »

« La croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté »

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos ».

« Prenez sur vous mon joug devenez mes disciples

Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger ».

Est-ce pour cela que, deux ans avant sa mort, saint François, retiré dans la Toscane avec cinq de ses Frères, sur le mont Alverne, fit cette expérience spirituelle et charnelle des stigmates ? Je ne sais !

Mais comment ne pas y penser à l’écoute des textes de ce soir ?

Comment ne pas se sentir appelé, comme François, à être dans une union, dans une communion la plus profonde possible avec Jésus, le Christ, le Crucifié, pour connaître le Père, c’est-à-dire Dieu, et en vivre comme des créatures nouvelles, c’est-à-dire dépouillé du péché ?

Je reprends les cinq mots évoqués au début de mon homélie : paix, miséricorde, bienveillance, douceur, humilité, et je pense à notre contexte d’aujourd’hui, celui des hommes et des femmes de notre temps, temps ô combien digne de ce fardeau dont parle Jésus.

Guerre, cancers, drames en Méditerranée, drame à la Préfecture de Police, attentats en Irak, etc…

Dans ces temps de souffrance, saurons-nous vivre, dans les mois à venir, de ces cinq Béatitudes : paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

Saurons-nous, comme François, être des hommes et des femmes de la rencontre et des artisans de paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

Saurons-nous donner notre confiance à tout homme, même notre ennemi ou opposant d’hier, de lui tendre la main et de lui donner une seconde chance pour vivre de paix, miséricorde, bienveillance, douceur et humilité ?

L’autre est en attente. Osons aller vers lui !

Je ne sais si vous aimez le sport et vivez les championnats du monde d’athlétisme. Mais quelle belle école de la vie, tout à fait dans le prolongement de ce que je vous évoque. « Notre première » médaille (d’argent et dans le lancer du marteau) est celle d’un jeune Lorrain qui, dans sa jeunesse, fut suspendu deux ans pour dopage. La Fédération française d’athlétisme lui a donné une deuxième chance… Et, hier soir, la médaille d’or promise en décathlon à Kevin Mayer lui a échappé pour cause de blessure… Ses larmes témoignaient de l’humilité que tout homme, même le meilleur, doit faire preuve !

Alors, nous aussi, en ce monde, osons être joyeusement de ces témoins de paix, de miséricorde, de bienveillance, de douceur et humilité.

Nous serons ainsi fidèles à François d’Assise et surtout à Son Seigneur, Jésus le Christ !

P. Vincent Feroldi

Fermer Fermer


Date de création : 10/10/2019 * 10:22
Catégorie : Hier et aujourd'hui - Homélies
Page lue 45 fois

Thèmes spirituels
Renseignements

Pour nous joindre :
7 rue Marie-Rose 75014 PARIS
téléphone : 01 40 52 12 70
télécopie : 01 40 52 12 90
accueil@franciscains-paris.org

La porterie est ouverte
de 8 h 45 à 11 h 45 et
de 14 h 30 à 18 h 30

(sauf le dimanche)

La chapelle est ouverte
de 7 h 30 à 12 h 30
de 14 h 45 à 19 h 30.

  8 h : Laudes (dim. 8 h 45)
12 h : messe communautaire
18 h 30 : prière silencieuse
19 h : vêpres
DIMANCHE messe à 10 h 30

location des salles

Descriptif

Salle Duns Scot

80 m2, jusqu'à 40 personnes. Une salle agréable, d'accès immédiat puisque située au rez-de-chaussée.

Petites salles de réunion

Egalement au rez-de-chaussée, 4 petites salles conviviales pour 4 à 8 personnes.

Salle Saint-Antoine de Padoue

de 100 à 300 m2, avec une scène (jusqu'à 200 places).

Une salle moderne, en sous-sol, avec une vaste scène, un rideau électrique. Une puissante sono, avec micros fixes et sans-fil. Connection internet haut-débit, vidéo-projecteur. L'éclairage permet de diviser la salle en différentes zones, et distingue la scène de la salle. Une salle donc spécialement adaptée aux conférences.

Réservations :

Toutes les réservations se font par écrit après accord du frère responsable,

pour tout contact : salles@franciscains-paris.org

Photos salles

Vous êtes ici :   Accueil » Fête de St François - 2019
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
XfMxHW
Recopier le code :


  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
XfMxHW
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!